jeudi 20 janvier 2011

Volontariat et découverte d'Ayacucho.

¡Buenas tardes a todos!

Ça fait déjà presque 3 semaines que nous sommes à Ayacucho (le temps passe à une vitesse!) et on s'y sent vraiment bien. La ville est très agréable et très intéressante car chargée d'histoire. C'est dans cette région que le mouvement terroriste du "sentier lumineux" a sévi et fait beaucoup de victimes. Cela explique, en majeure partie, pourquoi il y'a beaucoup d'enfants orphelins et aussi pourquoi beaucoup de jeunes vivent dans la rue.
Malheureusement le mouvement est toujours très actif notamment dans la selva (la jungle).
 
Ayacucho est une charmante ville coloniale qui mériterait a être plus connue. Avant, elle représentait un carrefour important entre Lima et Cuzco, l'ancienne capitale inca. Pourtant, aujourd'hui ce n'est pas une ville touristique car il est difficile d'y accéder. D'un autre côté, si elle attirait plus les foules étrangères, elle perdrait probablement de son charme.
Ici, il nous est difficile de passer inaperçus. Bien souvent,  les gens nous interpellent en nous appellant "Gringo" (étranger). En général, ce n'est pas méchant mais parfois ça nous énerve. Ça nous montre qu'ici on restera toujours...des étrangers!
C'est aussi une ville pleine de suprises que nous prenons plaisir à découvrir petit à petit. Elle a gardé une forte empreinte traditionnelle sans pour autant rester en marge de la modernité.

A part ça, cela fait deux semaines que l'on a commencé notre travail de volontariat auprès des enfants de la casa hogar (maison d'accueil) "los gorriones". On a participé à des activités auprès des "niños" ( les enfants). En général, on s'occupe plus des petits car les grands sont très indépendants. Il nous arrive quand même d'être avec eux pour certaines activités.
En plus, ici c'est les grandes vacances ( de décembre à mars) donc les enfants sont tout le temps à la maison. C'est bien, on a de quoi faire.
On a commencé notre projet d'échange en leur montrant tous les dessins que l'on a ramenés. Ils étaient très intérressés même si ce n'est pas toujours facile d'attirer leur attention!
Et puis ce qui est bien dans ce projet, c'est que chacun y trouve son compte par rapport aux différentes activités. Par exemple, Erwan, en plus de s'occuper des enfants, travaille aussi  au restaurant. Il s'agit d'aider en cuisine, de servir en salle et de livrer des repas aux personnes qui travaillent à côté. Souvent, après le restaurant, on fait et vend des crèpes dans la rue (l'idée d'une bretonne forcément!). Ça permet de rapporter un peu d'argent pour l'orphelinat.
De mon côté, je m'occupe aussi des "lupes" qui sont les enfants porteurs de handicap. La plupart ont une paralysie cérébrale qui les empêche d'être mobiles et de voir. Nous sommes auprès d'eux pour accompagner leur quotidien (notamment les aider à manger) tout en leur apportant  beaucoup d'affection. Dans les Lupes, trois enfants ont un handicap moins lourd et peuvent ainsi participer à certaines activités avec les autres enfants.
Sinon,  les équipes de volontaires et des señoritas sont  vraiment sympas: nous avons fait de belles rencontres.

Nous travaillons cinq jours par semaines et avons donc deux jours de libre. Cela nous a permi de visiter un peu le coin. Nous sommes partis, entre autres, visiter une autre casa, la casa de Willy qui se situe à 1 heure d'Ayacucho dans les montagnes. Un bel endroit  pour un beau projet!
Une vingtaine de jeunes (en général plus âgés qu'au Gorriones) y vivent. Ils font beaucoup de travaux manuels ( maçonnerie, menuiserie...) et travaillent aussi dans les champs. Ils ont des élevages de lapins et plus étonnant pour nous, de "Cui" à savoir de cochons d'indes. Et oui, le cochon d'inde est une des grandes spécialités culinaires du Pérou (que nous n'avons pas encore testé!). Le projet nous a plu et beaucoup touchés.
Nous avons également visité le charmant petit village andin de Kinoa. On peut y voir l'obélisque, symbole historique commémorant la bataille d'Ayacucho qui a marqué la fin de la domination des espagnols laissant place à  l'indépendance du Pérou.

¡Hasta luego!

Aucun commentaire:

La pagina espanola

Hola a todos y todas!

Acabamos de crear esta pàgina para todos los amigos encontrados en el camino latinoamericano! Asi podràn tener noticias de la asociacion, aunque no entiendan el francès.

Buenos, pues... hoy en dia, la asociacion Mas Lejos està acabando su primer pryecto "Siete meses en America latina". Concretamente, estamos viajando a unos lugares de Francia con los talleres, las fotos y nuestras historias que vivimos allà.
Parece que le gusta bastante a la gente francesa conocer màas de su pais. Tanto como a ustedes les gusto descubrir Francia con nosotros.

Ahora, lo que queremos es ayudar otros que quieren viajar a cualquier parte del mundo, pero que no saben como hacer, porque no tienen contactos alli, o no tiene bastante dinero... Pues nosotros, !en eso podemos ayudar!

Asi que, bueno, no duden en dejar comentarios para dar noticias o para hacer preguntas sobre la asociacion.
Un abrazo solidario,
"Mas Lejos"