mercredi 2 février 2011

Ayacucho, le sentier lumineux, la lutte pour la justice et la vérité

Bonjour à tous,

aujourd'hui on va écrire quelques lignes pour vous parler de l'histoire d'Ayacucho très marquée par la tragédie du sentier lumineux. On voulait vous raconter un peu ce qu'on appris car c'est une histoire tellement forte qu'il nous semble important d'en parler au nom de ces innocents massacrés et de ces personnes qui ont lutté toute leur vie pour dénoncer ces atrocités.

On en a beaucoup appris sur le sujet en discutant avec Luis, notre ami espagnol qui s'y est beaucoup intéressé  car il réalise un documentaire dessus. On a également eu le privilège d'assister à l´interview d'une dame de 85 ans qui a lutté toute sa vie pour retrouver son fils disparu et pour que la vérite éclate au grand jour. Enfin, on a visité le musée de la mémoire qui témoigne de cette époque et apporte des témoignages des familles de nombreux disparus. Autant dire que ce fut très intense et que ça nous a beaucoup emu. En effet, il est bien plus poignant d'entendre des personnes raconter leur vécu par rapport à ce qui fut un génocide que de simplement lire des articles sur le sujet.


Un petit résumé sur les origines du conflit:

Le sentier lumineux est un mouvement révolutionnaire qui a surgi dans les années 80 au Pérou, dans la région d'Ayacucho.  Abigaël Guzman, intellectuel et professeur de philosophie en fut le lider.
C'est un mouvement qui prônent des idées communistes, très influencé par les pensées marxistes, Léninistes et surtout Maoïstes. Au départ, l'objectif est d'améliorer les conditions de vie des habitants notamment des paysans. A cette époque, beaucoup de gens soutiennent le sentier lumineux du fait des nombreuses injustices sociales et de l'immense pauvreté qui règnent dans cette région oubliée qu'est Ayacucho.
Rapidement la pensée se radicalise et au début des années 1980, le mouvement déclare le début de la lutte armée. Ils commettent leur premier grand attentat en 1982 en libérant les prisionniers senderistes de la prison d'Ayacucho. Ce moment décisif marquera le début de la guérilla.
A partir de là, les années qui suivront seront marquées par l'affrontement permanent entre le sentier lumineux et l'armée. Pendant les 12 années de guerre, de nombreux crimes vont être commis tant de la part du sentier lumineux que de l'armée. La population se trouve dans une situation très compliquée: le sentier lumineux assassine toute personne n'adhérent pas à leur idéologie et l'armée tue des innocents sous prétexte de vouloir érradiquer le sentier lumineux. La plupart des victimes sont des hommes laissant derrière eux des veuves et des orphelins. Il y'a eu également de nombreux disparus.
Pendant longtemps, le conflit a été centré sur Ayacucho et sa région et n'intérressait pas le reste du pays. Le mouvement prendra une ampleur nationale le jour où les partisans du sentier lumineux vont commettre un attentat à Lima dans le riche quartier de miraflores. A partir de là, "le centre d'intelligence" va se lancer à la poursuite de Guzmán qui sera finalement arrêté en 92 et envoyé en prison. 2 ou 3 ans plus tard, sous la présidence de Fujimori, Guzmán signe depuis la prison un accord de paix. Beaucoup de ses partisans le suivent, d'autres non.

Voilà pour résumer la situation...

L'histoire de Mama Angelica:
Maintenant si vous avez encore la patience de nous lire, nous allons vous raconter un peu notre entretien avec mama Angelica qui nous a raconté sa triste histoire.

Le 2 juillet 1983, des membres de l'armée ont pénétré pendant la nuit dans sa maison et ont enlevé par la force son fils alors agé de 19 ans. Dès le lendemain, elle s'est renseignée auprès de la garde républicaine et de la garde civile pour savoir où il était mais personne n'a su lui répondre. 15 jours après sa disparition, mama Angelica a reçu une lettre de son fils lui demandant de vite trouver un avocat pour le sortir de là. Cette lettre confirmait que son fils avait été enlevé par l'armée et lui donna plus de force pour continuer ses recherches.
Durant les jours qui suivront, elle cherchera son fils partout notamment dans des endroits controllés par l'armée. Là, elle verra de ses propres yeux de véritables atrocités telles des milliers de cadavres (sans membres...). Elle s'interrogera sur qui sont ces milliers de cadavres et pourquoi des gens sont massacrés.
De ce constat et de ce combat va naître l'organisation ANFASEP  (l'Association  nationale des familles de séquestrés, de détenus et de disparus du Pérou) , le 2 septembre 1983. L'idée vient de mama Angélica pour retrouver son fils mais beaucoup de femmes connaissant la même situation, vont s'allier à la cause.
Leur but était aussi de faire savoir que de telles horreurs sont commises (car malheureusement comme ça se passe dans la région marginalisée d'Ayacucho ça n'interresse pas le reste du pays)
Aujourd´hui, ANFASEP lutte pour la défense et la promotion des droits de l'homme. Elle veut faire connaitre au plus grand nombre ce qui s'est passé afin que l'histoire ne se répète pas. L'idée est de reconnaître les meurtres commis et de sanctionner les meurtriers (qu'ils soient du côté du sentier lumineux ou du côté de l'armée) au nom de la réparation et de la justice.
Mama Angelica est un sacré bout de femme qui luttera toute sa vie pour dénoncer de telles atrocités. Elle n'hésita pas à descendre dans la rue avec les autres membres de l'organisation pour manifester leur colère. Il faut savoir, qu'en agissant ainsi, ces femmes risquaient leur vie. Pendant les années de guérilla, il régnait un véritable climat de terreur. Ainsi, manisfester au nom des droits de l'homme pouvait se révéler très dangereux.
Son combat ne s'est pas arrêté là: Mama Angélica est allée plusieurs fois à Lima pour rencontrer les politiques et leur raconter ce qui se passait. Malheureusement, la plupart des présidents se sont très peu impliqués pour mettre fin à ces tueries et juger les coupables.

Voilà quelques lignes qui résument les grandes idées de l'entretien.
A ce jour, mama Angélica n'a pas retrouvé son fils mais ne perd toujours pas espoir. Elle nous a remercié de l'avoir écoutée et a insisté sur l'importance que nous aussi avons à témoigner au nom de la justice.
C'était vraiment un témoignage poignant qui nous a beaucoup appris sur cette période noire de l'histoire d'Ayacucho. Ce qui nous a beaucoup frappé, c'est que pendant ces années de guérilla entre le sentier lumineux et l'armée des innocents ont été massacrés.
D'ailleurs, ici à Ayacucho c'est incroyable beaucoup de personnes de notre âge ou de l'âge de nos parents ont une histoire par rapport à cela. Beaucoup ont un membre disparu au sein même de leur famille. De nombreuses personnes sont encore aujourd'hui très marquée par ces années et ne peuvent raconter leur histoire. Il semble aussi ressortir que l'armée a commis plus de meurtres que le sentier lumineux...
Mais bien entendu cela reste étouffé. Et officiellement les chiffres disent le contraire.

Pour finir, on voulait juste ajouter que, malgré tout ce qui s'est passé, Ayacucho reste un endroit pauvre et oublié du Pérou. En espérant que l'histoire ne se répète pas...

Aucun commentaire:

La pagina espanola

Hola a todos y todas!

Acabamos de crear esta pàgina para todos los amigos encontrados en el camino latinoamericano! Asi podràn tener noticias de la asociacion, aunque no entiendan el francès.

Buenos, pues... hoy en dia, la asociacion Mas Lejos està acabando su primer pryecto "Siete meses en America latina". Concretamente, estamos viajando a unos lugares de Francia con los talleres, las fotos y nuestras historias que vivimos allà.
Parece que le gusta bastante a la gente francesa conocer màas de su pais. Tanto como a ustedes les gusto descubrir Francia con nosotros.

Ahora, lo que queremos es ayudar otros que quieren viajar a cualquier parte del mundo, pero que no saben como hacer, porque no tienen contactos alli, o no tiene bastante dinero... Pues nosotros, !en eso podemos ayudar!

Asi que, bueno, no duden en dejar comentarios para dar noticias o para hacer preguntas sobre la asociacion.
Un abrazo solidario,
"Mas Lejos"