samedi 14 mai 2011

Derniers moments.

Hola,

Voici notre dernier post en territoire latino. Dans quelques heures, nous prenons l'avion direction la maison.
Bien sûr nous sommes super contents de revoir la famille, les amis et en même temps, on a du mal à réaliser que c'est fini. Nous laissons derrière nous le continent sud-américain et toutes ces belles rencontres qui ont fait que cette aventure soit aussi formidable.

Avant de partir, encore un peu de rêve latino avec le récit de nos deux dernières semaines passées entre les andes et la côte nord.
Après Jatun yacu, nous avons débarqué à Baños, une station thermale réputée et dominée par le volcan Tungurahu. Ce dernier est très actif et projette régulièrement des cendres sur la ville. Et bien, nous n'y avons pas échappé! Nous sommes arrivés à Baños sous une pluie de cendres et dans une ville, pour le coup, presque déserte. Les gens qu'on a croisé portaient tous un masque et balayaient leurs trottoirs.
 Cela dit, cette ambiance quelque peu apocalyptique et poussiéreuse ayant fait fuir les touristes ( normalement baños est une des villes les plus touristiques du pays), nous avons eu la chance de nous prélasser dans les bains (dont l'eau naturellement chaude coule du volcan) au calme.
Après Baños, nous sommes remontés vers Latacunga. De là, nous avons passé deux jours dans le parc national du Cotopaxi. Nous voulions admirer le Cotopaxi qui est le plus haut volcan en activité au monde. Il culmine à 5898m. Le premier jour, nous sommes montés jusqu'au refuge ( 4810m) où nous avons pu observer le sommet lorsqu'il voulait bien se dévoiler! Un peu déçus de cette journée nuageuse où nous n'avons pas vu grand chose, nous avons été récompensés le lendemain par un temps plus dégagé qui nous a permis d'observer ce monstre de glace.
 Ensuite, nous sommes allés à Quilotoa admirer la lagune à l'eau bleu turquoise nichée dans le cratère d'un volcan.
 Enfin, nous avons rejoint la province d'Esmelradas sur la côte nord du pays. Nous avons séjourné dans les villages de pêcheurs de Súa, d'Estero de platano et de Monpiche. Nous avons passé quelques jours tranquilles entre baignades, dégustation de poissons, de crustacés et longues balades.
Estero del platano restera notre coup de coeur. Cette petite bourgade tranquille aux maisons en bois se trouve au bord d'une plage de sable de fin (et casi déserte) dominée par une forêt d'arbres tropicaux. Outre ce décor sublime, nous avons eu la chance d'être hébergés par Elsa, ses 5 filles et son fils et de partager des moments chaleureux  auprès d'eux. Cela dit, nous n'étions pas complètement des étrangers pour eux. Elsa est la fille de notre famille kichwa de Jatun yacu. Elle a quitté l'amazonie il y'a 18 ans et n'y est pas retournée depuis 4 ans. Nous étions en quelques sortes des messagers venus lui donner des nouvelles des siens. Emouvant comme rencontre...

On peut dire que jusqu'à la fin, l'Equateur nous aura comblé par la beauté de ses paysages et l'amabilité de ses habitants.  Maintenant, nous sommes à Quito. L'horloge tourne alors on  vous laisse car ce serait dommage de passer nos derniers moment devant un écran d'ordinateur...


Hasta muy pronto!


ps: Nous mettrons plus tard en ligne les photos de la côte car notre appareil photo a rencontré un petit soucis technique...

Aucun commentaire:

La pagina espanola

Hola a todos y todas!

Acabamos de crear esta pàgina para todos los amigos encontrados en el camino latinoamericano! Asi podràn tener noticias de la asociacion, aunque no entiendan el francès.

Buenos, pues... hoy en dia, la asociacion Mas Lejos està acabando su primer pryecto "Siete meses en America latina". Concretamente, estamos viajando a unos lugares de Francia con los talleres, las fotos y nuestras historias que vivimos allà.
Parece que le gusta bastante a la gente francesa conocer màas de su pais. Tanto como a ustedes les gusto descubrir Francia con nosotros.

Ahora, lo que queremos es ayudar otros que quieren viajar a cualquier parte del mundo, pero que no saben como hacer, porque no tienen contactos alli, o no tiene bastante dinero... Pues nosotros, !en eso podemos ayudar!

Asi que, bueno, no duden en dejar comentarios para dar noticias o para hacer preguntas sobre la asociacion.
Un abrazo solidario,
"Mas Lejos"